lundi 1 mai 2017

Du Touhou, une annonce, et du Lore

Konbawa 

Ce soir, un nouveau one shot de type image longue affichée dans la suite de l’article afin d’éviter à ce qu’elle ne prenne toute la place. Et c’est du Touhou, donc on rajoute de la musique pour le plaisir. Du KaguMokou ce coup si. Je vais rajouter quelques explications à la fin pour ceux qui ne s’y connaissent pas en Touhou cette fois-ci... 


Ah, et on me souffle dans l’oreillette qu’on a un nouvel onglet qui trie en automatique les articles par mangas, “Nos séries de mangas”. Hmm… Je suis sûr qu’il y a moyen de faire plus optimisé, mais bon... ça va déjà être plus simple pour s’y retrouver. Sûr ce, on se retrouve après l’image. 
 


Donc, quelques explications. Ce one-shot ne se passe pas du tout dans l’univers de Touhou, mais en reprend les personnages, principalement de Touhou 8, imperishable night :  



Kaguya Houraisan, ou Kaguya-hime, celle aux cheveux noirs, largement inspirée du Conte du pousseur de bambou, un conte japonais classique que je vous conseille de lire ou d'en regarder le long métrage Le Conte de la princesse Kaguya, sorti en 2013, qui est de très bonne facture. Toute cette planche fait référence à la fin du conte, que je ne spoilerai pas. (J’ai même réussi à ne pas préciser qu’elle est Lunarienne. Et qu’il y a des lapins sur la Lune.) 
C’est la boss final de touhou 8. 


Quand à la fumeuse, il s'agit de Fujiwara no Mokou, une humaine devenue immortelle après avoir consommé l'élixir de Hourai, créé par Kaguya et Eirin. Je ne sais pas si elle fait référence à quelqu’un comme Kaguya, l’univers Touhou étant bourré de références, mais qu’importe.
Elle maîtrise aussi le feu, d'où son image de phénix immortel qui renaît de ses cendres ainsi que le fait qu’elle ait toujours la clope au bec dans le fandom. Pas la peine de lui faire la morale, je doute que fumer puisse réellement lui poser problème. 
Elle entretient une relation amour-haine avec Kaguya (l’aspect amour étant plus créé par les fans que par Zun lui même.) et elles ont une légère tendance à s’entretuer, bien qu’elles soient toutes deux immortelles. 
C’est la boss de l’extra stage de touhou 8 et son thème est celui repris dans la musique plus haut.


Les personnages de Keine et Eirin sont aussi nommées, Keine étant l’historienne et gardienne du village humain de gensokyo, et est protectrice envers Mokou. C’est la boss du stage 3 et la mid-boss du stage extra de touhou 8. Eirin quant à elle est la servante et amie de Kaguya, lui servant de garde du corps et de tutrice (je rappelle que je simplifie énormément, Touhou étant quand même un joyeux bordel en terme de lore.)



Ah, et les lapins… Kaguya et Eirin habitent dans une bâtisse appelée l’Eientei, perdue au milieu d’une fôret de bambou, où résident des lapins humanoïdes. Dont Tewi et Reisen, bien que de provenances différentes, respectivement la mid-boss et la boss du stage 5 de Touhou 8. Elles apparaissent aussi comme personnages jouables dans Touhou 9 et Reisen peut aussi être jouer dans Touhou 15.



Et cet article est beaucoup trop long, Afen va encore galérer à me corriger (Comme toujours yo xD), donc je vais m’arrêter là avant de partir trop loin. (Et il faut aussi que je finisse la mise en page et que je trouve des images alors…) 

À la première prise, on ne peut plus devenir adulte.
À la seconde prise, on ne ressent plus la douleur et la maladie.
À la Troisième prise…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire