mardi 19 septembre 2017

Élucubration sur : Les visuals novels. Partie 2 : Jargon de VN

Bonsoir

Partie 2, partie 2… En y repensant, c’est la première fois que je fais une partie 2 à un de mes articles.


Où en étions nous déjà ? Ah, oui, le jargon. Enfin, la terminologie. Le plus simple serait de vous faire un exemple.

“Fate/Stay Night est un eroge de type NVL sortie en 2004, se déroulant dans un univers d’urban fantasy. Il est séparé en 3 routes, Fate, UBW et Heaven’s Feel, se débloquant les une après les autres, et dont le choix peut être fait en activant les bons flags durant la première partie de la VN. Il contient nombre de CG, ainsi qu’une quarantaine de Bad End et 5 True/Good End, vous offrant plusieurs dizaines d’heures de lecture. Les sprites des personnages ne sont pas animés, mais la VN est entièrement doublée dans la version Realta Nua, sauf pour les scènes H.”

Alors ? Vous avez compris ? Normalement, si j’ai bien instruit Afen, il devrait avoir presque tout compris. Mais il est vrai qu’une grande partie des termes n’est actuellement appliquée qu’aux VN, cela n’aide pas à les connaître. Petite précision : quand j’utiliserai un autre mot en parlant de VN dans de futurs articles, je le rajouterai ici. Cela permettra d’avoir un bon lexique au besoin. Et surtout pour ne pas avoir à me répéter à chaque fois. Ah, et rassuré vous, ce texte est un exemple, c'est normal si il est lourd, je ne présenterai pas dans les futurs articles les VN de la sorte.

1.Jargon :


2eme partie : Type de Visual Novel :

Bref, mettons de côté les termes Eroge et NVL, qui sont des types de VN, et parlons du jargon technique :

1 : Jargon

1.1 Routes : 

Différentes branches de l’intrigue, débloquable suite à une série de choix précis. Une Visual Novel, la plupart du temps, possède un style de narration non-linéaire, qui offre plusieurs routes, demandant au lecteur de la refaire plusieurs fois pour la lire entièrement. Les différentes routes peuvent être entièrement différentes, comme dans Fate/Stay Night où seul le début du jeu se ressemble, ou la route ne modifie que certains éléments de l’histoire, voire juste la fin, comme dans Muv Luv Unlimited où seules quelques scènes mineures sont modifiées selon la route choisie.

Exemple : Pourquoi je tombe toujours sur la route de la fille sportive alors que je voulais la route de la fille bibliothécaire ?

1.2 Flag (ou Event) :

Scène qui prépare à l’arrivée d’un événement futur. Le flag le plus connu serait le death flag, tel un personnage qui annonce à sa promise qu’il va se marier avec lorsqu’il sera rentré de guerre. On sait dès cet instant-là qu’il ne s’en sortira pas. Les love flags sont aussi classiques, un personnage en sauvant un autre entraîne régulièrement un love interest. Dans une VN, activer les bons flags est important pour obtenir la route que l’on souhaite. Les choix peuvent parfois être simple, tel que “Sauver la fille” ou “Ne pas sauver la fille”, ou bien plus complexes, comme “Aller manger dans la cafétéria” ou “Manger votre repas en classe”. Bien que le choix ne soit moralement pas bien compliqué, le manque d’informations fait qu’il est difficile de dire quel choix correspond à quelle route, vous demandant de jouer du save and load (Sauvegarder et charger) si vous souhaitez savoir vers quel embranchement vous amène chaque choix. 

Flaaaagggg

1.3 Sprite :

Image servant à représenter un personnage à l’écran, pouvant être animé (yeux, lèvres, cheveux) ou non.

1.4 Background :

Fond de l’image, dans lequel les personnages (sprites) se démarquent.

Une grande partie des Visuals Novel se déroulera avec ce genre de graphisme 

1.5 CG : Computer Graphic.

Une scène qui se démarque de l’allure habituelle du jeu, une illustration au milieu des graphismes habituels.

Qui sera parfois varié par des CG

1.6 H-Scènes :

Réduction du terme hentai-scène, en soit les scènes pornographiques. La plupart du temps, les scènes de ce genre sont faites de CG, que nous appellerons HCG. 

1.7 End :

Fin de l’histoire, pouvant être modifiée en activant les bons flags et selon la route. Il existe plusieurs types de fins :

1.7.1 Good End :

La bonne fin. Les personnages sont heureux et vivants, et les antagonistes vaincus… Mais cela peut parfois laisser un goût d’inachevé. 

1.7.2 True End :

Vraie fin. La fin canonique de l’histoire, celle qui a été pensée comme principale. Une True End n’est pas forcément joyeuse, mais peut s'avérer plus intéressante pour le lecteur qu’une Good End. La True End est normalement plus difficile à obtenir que la Good End, sauf dans certains cas, tel que dans la route Unlimited Blade Work de Fate/Stay Night. 

1.7.3 Normal End :

La fin... Normal ? Rien de bien impressionnant. Vous n’avez pas fait les pires choix, mais vous n’avez pas fait les meilleurs. Réessayez une fois de plus. Attention, certaines Normal End peuvent être surprenament tragiques. La Normal End de Heaven’s Feel (toujours Fate/stay night), est très belle dans son style. 

1.7.4 Dead End :

Vous êtes mort. Dommage. 

 

1.7.5 Bad End :

Mauvaise fin. La Dead End est techniquement une Bad End, mais je la mets à part car toutes les Bad End ne sont pas des Dead End. Une des plus intéressantes que j’ai lu étant une de Heaven’s Feel (Oui, c’est pas de ma faute si ce jeu a autant de fin), ou Shirou devenait, dans l’idée, l’image de Kiritsugu, un tueur froid et sans pitié. 

1.7.6 Worst End :

Félicitation, vous avez obtenu la pire fin possible. Vous avez perdu 3 personnes chères à vos yeux qui vont vous hanter jusqu'à la fin de vos jours, et vous êtes devenu un ivrogne sans abri que plus personne ne reconnaît. Il est beau le héros de guerre. Et oui, j’ai vraiment eu une fin comme ça. Sunriders Liberation Day’s Re:Take, si ça vous intéresse. 

Bien… Cela nous fait déjà une belle liste n’est-il pas ? Devrais-je faire une seconde page pour les types de VN ? Peut être que oui… 

Bref, on continue ici pour l’instant. 

Du coup, après avoir parlé du jargon, parlons des différents types de Visual Novel. 

2 : Type de Visual Novel

ADV ou ADG  
NVL
Visual Novel  
Sound Novel  
Kinetic Novel  
Galge Otoge  
Eroge  
Nukige
Nakige  
Utsuge  
Charage


D’abord, les deux principaux types d’écritures dans une Visual Novel, ADV et NVL : 

2.1 ADV, ou ADG :

Abréviation de “ADVenture Game” (me demandez pas pourquoi, j’en sais rien moi…). Le type d’écriture classique dans une Visual Novel, la boîte de texte étant en bas de l’écran, et l’image au dessus. 


2.2 NVL :

Abréviation de “NoVeL Game” (Non, ça ne fait pas plus de sens). L’écriture recouvre petit à petit l’écran. Ce n’est pas utilisé régulièrement, mais c’est la marque de fabrique de certaines boîtes, comme Type-Moon qui l’utilise dans toutes ses VN (Fate, Tsukihime) mais qui ne sont pas les seuls. Maintenant que nous avons défini les deux types d’écritures, passons aux types de en général : 


2.3 Visual Novel :

Oui, quand il n’y a pas spécialement d’autres catégories, une Visual Novel est juste une Visual Novel. Parfois, cela suffit. Une histoire courte, comme “Watashi wa Onigiri” ou un jeu tel que “War of the Human Tank” ne rentrerons par exemple dans aucune autre des catégories citées, et seront donc nommées comme des Visuals Novels. 

War of the Human Tank. Très fun.

2.4 Sound Novel :

Hmm… Cela va être difficile de parler de Sound Novel. L’idée d’une Sound Novel serait que le jeu tourne plus autour de l’ambiance sonore qu’une Visual Novel classique, et l’exemple pris habituellement est Higurashi no Naku Koro ni. Mais c’est un vieux terme qui n’est plus utilisé que par les puristes, et bien qu’une ambiance sonore soignée pouvait être chose rare durant les années 2000, désormais c’est chose courante… Donc, ça existe, mais je ne m’en servirai probablement pas, ou peu. 

2.5 Kinetic Novel :

Une Visual Novel sans choix. Le lecteur a juste à faire avancer le texte.
Exemple : Planetarian ~Chiisana Hoshi no Yume~, Higurashi no Naku Koro ni

Planetarian ~Chiisana Hoshi no Yume~, cours, mais intense. 
Il existe une version française, mais je ne l'ai pas d'installé.

2.6 Galge/Bishoujo Game :

Littéralement : Jeu à belles filles. Une histoire qui met en avant la relation entre le protagoniste et une (ou plusieurs) fille(s), normalement pas en même temps (on parlera de Harem Game à ce niveau là... Ou de Harem End). Le genre cible principalement le public masculin. Une grande partie des VN qui rentrent dans cette catégorie peuvent également rentrer dans d’autres catégories, et un certain nombre de jeux appartiennent au genre sans être une VN (comme 85% des animés quoi).
Exemple : Muv Luv Extra, Sunriders Academy, etc etc...

Muv Luv Extra. Kei best girl.

2.7 Otome Game (Otoge) :

L’inverse d’un Galge, pour public féminin. On incarne une protagoniste, ce ne sont plus des belles filles mais des beaux gosses, bref, même chose que les Galge, à l’envers.
Exemple : Amnesia, Magical Diaries. 

2.8 Eroge (Erotic Game) :

Visual Novel à contenu érotique. Une grande partie des Visuals Novels rentrerons là-dedans. Pour être exact, Eroge est un genre qui ne contient pas que des VN, et les VN ne sont pas que des Eroge, mais cela permettra de définir si une VN est à caractère sexuel ou pas.
Exemple : Fate/Stay Night, Demonbane 

Demonbane. Dans la liste des lectures surprenamment génial, il est premier.

2.9 Nukige :

À ne pas confondre avec Nakige. Un Nukige est comme un Eroge. Sans le scénario. Je ne pense pas avoir besoin d’être plus explicite. 
Exemple : Bible Black, Sono Hanabira ni Kuchizuke o… J’en ai pas réellement lu, et ceux cités dans VNDB sont un peu surprenant (comment ça Monster Girl Quest est un Nukige ? T’as un gros scénario à l’intérieur… Et peut-être un peu trop de scènes H pour être un simple Eroge, certes… Mais quand même) 

2.10 Nakige (Crying Game) :

Jeu dont l’histoire a un fort impact émotionnel sur le lecteur, au point possiblement de le faire pleurer. C’est la marque de fabrique de certains studios, tel que Key, les créateurs de Clannad. 
Exemple : Clannad, Katawa Shoujo, Le Fruit de la Grisaia… 

Clannad, version steam.

2.11 Utsuge (Depressing Game) :

Le genre d’histoires qui cherche à rendre le lecteur dépressif. Pas de Good End, pas de Deus Ex Machina, pas d’espoir. À ne pas confondre avec les Nakige. Pour reprendre l’exemple de VNDB : “Par exemple dans un Utsuge, l’héroïne serait malade depuis le tout début et mourrait à la fin. Par contre, dans un Nakige, le jeu parlera d’une romance écolière joyeuse où l’héroïne tomberait malade à la fin du jeu pour ensuite se rétablir au dernier moment. (Même s’il y a des Nakige avec des morts aussi)” Un Utsuge commence mal, finit mal, bref, si le Nakige recherche le Pathos du spectateur, l’Utsuge, elle s’approche plutôt de la pur tragédie. (si vous n’arrivez pas à lire le Nekyo fatigué, demandez-moi une traduction ; note du correcteur) 
Exemple : Narcissus. 

Narcissus

2.12 Charage (Character Game :

Une VN qui se concentre plus sur les personnages que sur le scénario. J’avoue n’être pas à l’aise avec ce genre de Tag, tout comme “Moege” qui décrit un jeu qui se concentre sur l’aspect “moe”, mignon, de l’histoire. Je ne m’en servirai donc probablement pas, mais tout comme Sound Novel, savoir qu’ils existent peut être utile. 

Sources : Vndb

Aucun commentaire:

Publier un commentaire