vendredi 2 mars 2018

Rance 4.1, Sauvez l'Uside Médicinale & Rance 4.2, l'Armée des Anges


“J’aime vraiment Master. Je l’ai même plus que les coccinelles. C’est vrai, c’est vrai, même si je pourrais aimer les scarabées un peu plus.” Athéna 2.0, quand on lui demande qui elle aime le plus.

Bonsoir. Oui, Afen a du travail ces derniers temps, avec la quantité d’articles que j’écris (enfin _Afaren). Bien, ce soir, c’est Rance 4.1, Sauvez l’Usine Médicale, et Rance 4.2, L’Armée des Anges, sortis en 1995. Oui, deux pour le prix d’un. Mais l’article ne sera pas deux fois plus long, et pour plusieurs raisons, mais avant d’expliquer ça, petit synopsis. Précision : Les screens ont été récupérés sur internet du à la difficulté d'émulation des jeux.




Après les événements de Rance IV, Rance coule des jours paisibles chez lui, en compagnie de Sill et d’Athéna 2.0, une androïde qu’il a récupéré dans sa précédente aventure. Mais un problème se vit vite sentir. La vie d'hédoniste de Rance coûtant un peu cher au quotidien, la caisse se retrouva fort vite à sec, et Rance n’eut d’autre choix que d’accepter un nouveau travail. Décidant de laisser Sill derrière, dû à leur dernière aventure, il part accompagné d’Athéna 2.0 vers l’usine de Seirogan (les objets de soin des Rance), qui subit une invasion de monstres depuis quelques temps.

Rance 4.2 se déroule directement après, mais maintenant accompagné du moine Genri et de l'aventurière Kisara Copri, pour aller directement dans le QG des responsables de l'assaut des monstres sur l’usine.

Avant de parler des jeux en eux-même, je dois préciser que je n’y ai pas joué dans les meilleurs conditions qui soient, dû à quelque chose de très simple… Les jeux sont sortis dans une période qui est très mal émulable actuellement. Les anciens n’avaient que très peu de bugs, mais là… Les musiques qui sautent régulièrement, et qui quand elles marchent ont tendance à soudainement grésiller, ce n’était pas glorieux. Rajoutez des ralentissements, rares et courts, mais présents, et une souris qui a tendance à sortir de la fenêtre, et vous aurez les conditions dans lesquelles j’ai joué. Et ce ne sont pas en plus, les meilleurs des Rance, loin de là. 



Bien, Rance 4.1 est un jeu d’aventure qui consiste à faire des retours entre l’immeuble où tous les pnj vivent, et le donjon. Vous discutez avec tous les personnages, vous descendez dans le donjon, vous explorez tout jusqu’à être coincé, vous retournez à l'immeuble, parlez au personnage qui va vous donner une astuce ou un objet pour vous décoincer, et vous rebouclez. Plusieurs fois. Et il y a beaucoup trop de choix.

Vous ne contrôlez à nouveau plus que Rance durant les combats, dans un système un peu étrange, avec des points de fatigue, d’énergie et de vie… J’avouerai que les combats ne sont pas des plus intéressant, et servent plus de faire-valoir.

Rance 4.2 enlève les aller-retour en boucle pour partir dans un pur dungeon scroller, rendant le jeu plus agréable, le fait d’avoir deux personnages en plus aidant aussi. Le jeu est ainsi mieux rythmé, que ce soit scénaristiquement ou en terme de gameplay.



Chaque jeu prend une petite soirée pour être fini, environ, et il ne sont pas mauvais. Mais les allers-retours de Rance 4.1 sont vraiment lourds. 4.2 reste meilleur, même si un peu répétitif au fond.
+ -
-Probablement de bonnes musiques, du peu que j'ai entendu
-Drôle, et un scénario simple mais efficase
-Rance est bien retranscrit, et possède un aspect enfantin surprenamment mignon. C'est un sale gosse quoi.                                    
-Les aller-retours de Rance 4.1
-Les combats faire-valoir
-Les bugs, dus à l'âge, certes, mais pas présents dans les autres jeux.

Du coup… Pas ce que je conseille le plus, mais même si Rance 4.1 était vraiment moyen, j’ai passé une bonne soirée sur Rance 4.2. Mais les deux ne peuvent être pris séparément, étant réellement un seul gros jeu séparé en deux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire